YouTubeLinkedIn

Développer l’empowerment et construire une organisation apprenante

Le contexte

« Comment développer l’autonomie et la responsabilisation au sein de nos équipes ? »

C’est cette question que nous a récemment soumise une entreprise de la dermocosmétique et du luxe.

C’est aussi le défi croissant du management et si l’on en croit les prospectivistes, la génération « Alpha » qui aura 20 ans en 2030 sera encore plus difficile à engager. Comment faire alors ?

Notre approche

L’autonomie et la responsabilisation ne se décrètent pas.

Développer l’autonomie et la responsabilisation dans toutes les strates de l’entreprise, à commencer par le secondship de la direction générale et par le management intermédiaire, cela s’apprend.

Dans ce cas, nous avons utilisé deux leviers qui, mis en œuvre simultanément, se révèlent très puissants quand ils sont bien exploités :

  • Nous avons co-construit avec le management et partie de leurs équipes une organisation apprenante, en commençant par se poser la question du projet collectif : quel sens, quelles conditions de réussite, quelle implication pour chacun.
  • Nous avons en même temps fortifié le management. Parce qu’il n’y a pas d’autonomie sans un management fort.

Et nous avons fait cela à privilégiant l’expérimentation.

Les bénéfices

A la grande surprise initiale de la Direction générale, nous avons co-construit en 4 mois les bases d’une organisation apprenante capable de se challenger, d’apprendre de ses erreurs et de s’engager dans des solutions avec chez chacun l’état d’esprit d’être co-porteur de la responsabilité des résultats.

Et, à la grande surprise initiale des salariés, nous avons fait cela en fortifiant le management.

Les règles de confidentialité auxquelles s’astreint emoveo ne nous permettent pas de mentionner le nom du client pour lequel cette mission a été réalisée, ni certaines informations qui rendraient la situation identifiable.

Besoin d'un premier avis ?

Autres études de cas